RGC 2008 – Le compte-rendu…enfin.

RGC2008
RGC2008

Je viens de passer un week-end de folie, un week-end ou j’ai pu voir et apprendre des choses totalement nouvelles, bien sur tout ça en rapport avec les jeux vidéo surtout rétro, bien qu’il y avait également des consoles plus récentes dont ma PStwo et son bundle Guitar Hero ainsi que 2 xbox 360 qui n’ont pas passées le week-end (RROD inside !) puisque j’étais en compagnie de Sephiroth, Boby Jack et Tom Tom à la RGC 2008, comprenez “Retro Gaming Connection”, qui a lieu tous les ans à Congis-sur-Thérouannes (ça s’invente pas), ou le temps d’un week-end 150 collectionneurs s’agglutinent autour de télé cathodique pour jouer à la Megadrive, l’ Atari 2600, la Dreamcast ou d’ autres machines à puces électroniques, tout ça dans la joie et surtout dans la bonne humeur !! Retour sur cet événement…

Samedi matin 6h28 exactement, mes yeux encroutés s’ouvrent comme ils peuvent, puis mon cerveau m’envoie l’étincelle qui déclenche en moi un démarrage en trombe avec uniquement 3 lettres en tête : R G C.

Cette année encore j’en serais avec mes acolytes cités ci dessus, Boby Jack, Tom Tom et Sephiroth ; soit 2 pèlerins de plus que l’an passé. Déjà la session de l’an dernier avait été excellente, j’en garde un souvenir exceptionnel (merci encore à Kuronoe pour son accueil, sa générosité et son hospitalité), mais on est en 2008. Une nouvelle année, un nouveau cru, la RGC 2008 nous ouvre les bras avec cette année une RCG spéciale Dreamcast et Megadrive qui fêtaient leur 10 et 20 ans.

Le Départ.

7h40 Sephiroth, bien plus matinal que moi d’habitude, devait être devant chez moi à cette heure précise….sauf qu’il a eu une panne de réveil. du coup je le mets vite fait dans ma bagnole et direction La Bazoge pour y rejoindre notre pilote Boby Jack, avec qui on décolle aussi sec vers la région parisienne à 8h tout juste passé.

Le voyage se déroule sans encombre (tant mieux), et on arrive à destination avant le repas du midi, soit vers 11h30. Déjà, le parking était bien plein, il y a des autistes qui sont arrivés bien avant nous, du coup on pensait filer un coup de main quelconque, mais tout était déjà opérationnel… Cool plus qu’à se mettre les pieds sous la table, avec un pad dans les mains. Bon, on a quand même pris le temps d’installer la PC Engine Duo de Boby customisée par Kotomi, la Kotoby Engine. et moi j’ai été poser ma PS2 et mes Guitar Hero dans un coin, vu qu’ils devaient attendre la soirée pour sortir de l’ombre par soucis d’économie d’oreilles aux vues du Brouhaha général.

Le Midi, c’était sandwich (sorcière des sables en anglais…je vois pas le rapport) avec knacki, salade, oignons (pour péter le soir venu…miam) et bien entendu, des bières même si pas mal de monde avait tapé dedans dès le matin (Chezmoa par exemple, lol)… le tout servit par des hôtesses charmantes (surtout Arethius avec son tablier). Une fois la panse un peu plus remplie, on était prêt pour l’après midi qui s’annonçait riche en jeux et en rencontres.

JPTom et sa chérie Karine se sont joint a nous à ce moment là, le Forum Obsolete Tears était bien représenté avec Nico, JPTom, ChezMoa, Skadrums, Nonodavdav… on a pu également croiser  Kuronoe, Kotomi, Zarma, NTRS, Goboltz, kuk (et sa collection NeoGeo), ANgI, Fiend41, WonderPanzer (le stagiaire lol), Nicam, j’en oublie beaucoup !!!
Cette année encore la Team Alice était présente avec son homebrew Dreamcast “Dynamite Dreams”, toujours aussi sympa visuellement, mais moi je veux le jeu ALICE qu’on a pu voir voila quelques années sur le net… Nos amis Allemands de RedSpotGames étaient là aussi avec pour la première fois avec leur nouvelle édition de homebrew DreamCast “Wind and Water”, ils avaient aussi des exemplaire de “Last Hope”. La Team PierSolar était aussi représenté en la personne de Fonzie avec leur homebrew Megadrive “PierSolar”, un magnifique RPG dans une belle boite cartonnée. Un regret, l’absence cette année de l’équipe Super Fighter Team qui avait quand même mis a disposition des exemplaire de la nouvelle version de Beggar Prince et une démo de leur nouveau jeu sur Lynx ” Zaku” sublime pour de la Lynx.

Comment ne pas citer Florent Gorges des Editions Pix’n Love qui était là le samedi avec tout le catalogue des Pix’, l’histoire de Nintendo 1, le cahier du JV (nouvelle approche des JV par thématique, le numéro 1 > la guerre)… merci a toi d’être aussi disponible et d’avoir encore une fois dédicacé mes mooks ; H Falcon et son nouveau numéro de Retro Game (le 4…enfin!!) toujours aussi tentant ; RayXamber avec ses Revival qui portent toujours en eux ce coté fanzine des années ’90.

Les concours vont bon train tout au long de l’après midi, jusque dans la soirée ; la nuit tombe sur la RGC. la fatigue nous guette.

Boby et Tom Tom restent éveillé un bon moment encore, tandis que Sephiroth et moi allons dormir dans une salle annexe sur le lino dur et froid (il était bien ton duvet Sephiroth ??). Boby se finissait Hana Taka Daka avec Zarma, Tom Tom lui a voulu se faire une nuit blanche (au final il a dormi quand même).

Au petit matin, vers 7h, la fourmilière commençait à s’agiter, pour réveiller les derniers cadavres échoués, Xirius_Thir and Co nous mettent du Metallica comme sonnerie de réveil (j’aime ;p), et aussitôt les télés se rallument avec les consoles et les jeux refont sonner leurs  « bipbip » et autres musiques ou bruitages de poings dans les dents (je pense notamment à ce Street of Rage 2 qui tournait a fond), le dimanche était là.

Plus calme que le samedi, il y a eu les premiers départ comme Kuronoe, Fiend41 et Kotomi, la team RedSpotGames… Toujours présent, les Gars de RetrOtaku commence à assurer un max sur les différents concours, Dynamite Dreams (géré par l’Alice Team), Windjammers, Propeller Arena, Tetris Battle Gaiden. Si j’ai zappé le premier, je me suis mieux débrouillé sur les autres, comme Boby, je suis monté en 8ème de finale à chaque fois, et sur le Tetris, je me sentais à l’aise même si je découvrais complètement le jeu… la fin du tournoi approchait il était temps pour nous de nous en aller. Mais si le tournoi Windjammers et Propeller Arena se finissait sans nous, le Tetris n’en finissait plus, Boby arrive en quart de finale contre Nico (Obsolete Tears), comme moi (contre Goboltz). Boby s’arretera en demi finale contre Poche (Alice Team), moi je continue l’ascension, avec une demi contre Nicam, que je remporte à l’arraché…me voici arrivé en Finale contre Poche (la Classe), juste un truc de fou !!!

Pour la Finale, le projecteur était de mise, Iceman commentait le match, la salle était plus calme, les gens regardaient peut être…j’en sais rien, j’étais sur l’estrade avec Poche, je sais juste que mes amis de RetrOtaku étaient là.
Le match commence, je reste sur mes positions en gardant mon personnage qui m’a fait venir en finale, Poche prend ce foutu “Lapin” que j’ai eu tant de mal a battre. Le premier Round est assez rapide, un cafouillage de poche après une de mes attaques aura raison de lui ; second round, la tendance s’inverse il me bat a son tour. le prochain round sera déterminant.
je sais pas combien de temps ça a duré mais pour moi ça a été super long !! j’ai frôlé la mort à 2 reprises, les attaques de Poche et son lapin rose étant assez vicelardes, je ne pouvais pas faire grand chose, sauf jouer sur la défensive, cette technique m’a remis d’aplomb, et m’a permis de balancer quelques Tetris pour me libérer. Les attaques que j’ai envoyé ont été a chaque fois assez atroce pour Poche qui a fini par abdiquer après plusieurs minutes de combat !! Au final, me voici champion de Tetris Battle Gaiden sur Super Famicom, j’adore ce jeu, j’adore les Tetris en général, je suis hyper content !

La remise des prix arrive enfin, on est hyper à la bourre (1h30 de retard), je récupère le magot, le temps de dire merci a tout le monde et au revoir par la même occasion, et de tout ranger dans la BobyMobile, nous voici repartit vers nos vertes contrées, des souvenirs pleins la tête, la voix cassée, les microbes de Chezmoa en cadeau (qui me doit un pack), les yeux rougeâtres…bref, l’éclate totale !!!

Un Grand MERCI a tout le monde, l’organisation surtout qui a fait un excellent boulot, mais aussi à tout ceux qui était présent avec qui il a été facile de discuter, d’apprendre et de partager notre passion… Vivement l’an prochain !

Choùl.

Jetez-y un oeil !

Pixel Anthology #2

Après trois éditions du MJC Pixel Event, voici le retour de Pixel Anthology, cette année …

Laisser un commentaire