Takeshi Kitano a conçu en 86 un jeu impossible sur Famicom

Takeshi KITANO, pour ceux qui ne le connaissent pas, est un célèbre réalisateur/acteur/comique/artiste japonais. Il a notamment réalisé des films comme Aniki ou plus récent, Zatoichi dans lequel il a également brillé comme acteur. Il est aussi responsable à la fin des années 80 de cette bonne tranche de rigolade qu’est Takeshi’s Castle, le jeu télévisé diffusé régulièrement par Menu W9.

Le fait d’armes qui nous intéresse aujourd’hui est qu’il a conçu en 1986 un jeu : Takeshi no Chōsenjō. Il vient d’être traduit en anglais, ce qui permettra à ce jeu légendaire d’être “apprécié” par le plus grand monde. C’est donc le bon moment de s’intéresser à ce jeu impossible. Pourquoi “impossible” ? Vous le saurez dans la suite de cette news avec en prime une vidéo de Game Center CX qui a fait un reportage sur le jeu dans les locaux de Taito, chez l’imprimeur du guide de la soluce et qui a même réussi à finir le jeu au bout de cinq heures de prise de tête.

Takeshi no Chōsenjō a été conçu par Takeshi KITANO et développé par Taito. Les développeurs devaient suivre l’artiste dans ses délires que ce soit pour le simili scénario ou pour le gameplay. Quant on sait que les réunions se terminaient souvent sous l’emprise de Sake pour KITANO, on comprend mieux la bizarrerie du titre.

Cette expérience video ludique d’un autre âge emporte le joueur dans les défis du maitre : karaoke, shoot em up où on ne peut pas souvent remonter et patience. Oui vous avez bien lu. Le karaoke utilisait le micro sur la manette de la Famicom mais ne donnait pas droit à l’erreur. Le shoot em up se déroulait en deltaplane (?) et la patience nécessitait juste … de la patience. Attendre devant votre console pendant une heure pour réussir ce défi, ça vous tente ? Il y avait également des phases de combat ridicule avec des boss quasi invincible.

Takeshi no Chōsenjō est une expérience allant à l’encontre des fondamentaux du jeu vidéo. Son approche artistique est là pour choquer le joueur. Il n’y a qu’à lire les premières phrases d’introduction “ce jeu a été réalisé par quelqu’un n’aimant pas les jeux vidéo”. Ce fut le seul et unique jeu de Takeshi KITANO. Ouf.

Matiiou

Source : Factornews

Jetez-y un oeil !

Big Blue disponible sur Vextrex

Big Blue est un nouveau jeu avec des requins disponibles en version physique sur la …

2 commentaires

  1. Excellente cette histoire!!! Je connaissais un peu l’histoire de ce jeu avec les plaintes des joueurs, mais franchement, la fin du jeu est tout bonnement hallucinante!

Laisser un commentaire