Pixel Anthology – Le compte rendu de l’évènement

Le Pixel Anthology s’est tenu le 10 Mars dernier au SkatePark le Spot du Mans. A l’initiative de ce projet nous avons Elise OUALET du Spot et la Ville du Mans qui ont su trouver Retrotaku pour animer les 200 m² de la mezzanine.

Avec un tel espace à notre disposition, nous avions pensé qu’il serait intéressant d’inviter le public à un voyage dans l’histoire des jeux vidéo au travers de plus d’une dizaine de consoles, une décoration adéquate et plusieurs espaces d’animations pour mettre l’ambiance.

A l’heure où j’écris ces lignes, l’événement est (malheureusement) consommé. Un compte-rendu s’impose alors dans une prose qui je l’espère rendra hommage à cette première collaboration entre le Spot et l’équipe de Retrotaku ravie.

Chaque événement a sa genèse. Ce point fixe dans la ligne du temps où tout a commencé. Le Pixel Anthology n’y échappe pas. Du coup, me voilà vous narrant son histoire. Juchée en haut de la mezzanine du SkatePark, une jeunette hèle les passants, à la recherche de valeureux guerriers prêts à l’aider à animer son esplanade. C’est alors qu’elle se souvient avoir rencontré Retrotaku, cette association de preux chevaliers du pad carré. Sans crier gare, voici la princesse surgissant dans le castel de la Bazoge, exposant sa sainte quête et souhaitant plus que tout voir en son lieu briller les étranges machineries dans les étranges lucarnes sorties d’un autre siècle. Notre troupe se mit alors en branle pour offrir moult animations au royaume de la glisse.

C’est généralement à ce moment que les méchants arrivent nous semer sur la route des pièges. Dans notre histoire, point de piège. Nous avons avancé droit et avons décidé très tôt de mettre à disposition des consoles de générations différentes qui ont marqué leur temps pour permettre au visiteur d’avoir un panorama sur trente ans de jeux vidéo. Pour chaque plate forme, nous avions prévu plusieurs jeux emblématiques. Ce ne fut pas simple de faire notre sélection.

Premières générations

Pong

Nous sommes partis des années 70 avec un Pong. Plusieurs jeux sur un seul système : tennis, squash, double tennis et des variantes. A notre grande surprise, il ne fut pas une anecdote de la soirée. C’est la machine qui a le plus tourné. Bel hommage.

Ensuite vient une Atari 2600 avec Space Invaders et Pole Position. Pour ma part, entendre le bruit des lasers m’a donné envie de me remettre sous ma couette et d’y jouer comme avant jusqu’à au moins tard, genre 20h, car après il faut faire dodo.

 

Génération 8 Bit

Duck Hunt

La Master System a failli être la grande oubliée de la soirée, non pas que personne n’y ait joué mais plutôt qu’elle ne figurait pas sur la liste initiale. Horreur, malheur, nous avons décidé de rattraper cette injure en proposant Sonic, Streets Of Rage 2, Rtype, Bubble Bobble et bien sûr Operation Wolf avec le phaser gun.

La NES a été mise en place le matin avec la cartouche de Mario/Duck Hunt. Nous n’avons pas pu changer de jeu, le public restant scotché au zapper et aux princesses qui sont dans d’autres castels.

Parodius sur PC Engine

On avait prévu de passer du World Cup à 4, du Tetris et du Mario 3. Quel succès, alors que le chien de Duck Hunt ne fait que de se fiche de nous !

La PC Engine a beaucoup intrigué le public qui n’a pas pu s’empêcher d’y jouer à la vue des superbes couleurs et cette fluidité que nous offraient PC Kid 2, Soldier Blade et Parodius. Des explications sur l’origine de la console et le support HuCard étaient appréciés.

 

Génération 16 bit

Sonic, cher Sonic

Sur Megadrive nous avons été obligés de laisser Sonic et Streets Of Rage s’échanger à tour de rôle leur place. Ces deux titres ont vraiment marqué leur époque.

Du Star Wing, du Street Fighter II et du Mario Kart évidemment sur Super Nintendo. Même si le mode 7 a vieilli, le premier Mario Kart a toujours la côte. Pour l’anecdote, deux skateurs habitués des lieux ont ramené Unirally (jeu de course sur monocycle) pour s’amuser et aussi beaucoup pour se la péter, hein les gars.

Génération 32/64 bit

La N64 et les enfants

Sur Saturn, nous aurions pu proposer Tomb Raider, Nights, Rayman et Daytona. Mais ce fut Virtua Cop 2 qui fut le chouchou avec ses deux pistolets.

Tekken 2 sur Playstation, rien de tel pour replacer les joueurs dans la chronologie. Nous avons pu placer en plus Strikers 1945

La Nintendo 64 a été la cible des plus jeunes avec Mario Kart 64 et Smash Bros. Il faut dire que les jeux à 4 sont toujours aussi addictifs,

Génération 128 bit

La PS2 et son Skate

Jet Set Radio, Virtua Tennis 2 et SoulCalibur se sont invités sur la Dreamcast.

Sur Playstation 2, nous avons fait le choix de laisser un jeu de glisse toute la journée avec une petite surprise : un skate en guise de contrôleur !

Dernière console figurant dans l’enfilade, la Xbox. En grand amateur de « sports de plage », nous voulions passer Dead Or Alive Xtreme Beach VolleyBall. Finalement nous sommes restés sérieux avec Dead Or Alive 3, Amped et Halo premier du nom.

Bomberman Ten sur Saturn

Nous voulions un espace multijoueur amusant, nous avions pensé à Bomberman. Pas n’importe quel Bomberman, il s’agissait de l’épisode sur Saturn jouable jusqu’à 10 sur le même écran. Une Saturn, dix manettes, un vidéo projecteur et dix places, voilà de quoi nous amuser !

Autres espaces d’animation

Un skate et des skateurs qui jouent à Skate

Nous avons profité du reste de l’espace pour proposer des bons vieux jeux de Neo Geo sur notre borne d’arcade. « Bizarrement » on a vu pas mal de parties de Metal Slug, Mark Of The Wolves, Blazing Stars. Tout le monde n’a pas pu en profiter, il fallait faire la queue. C’est pourquoi on la ramènera.

Surplombant le SkatePark, nous avions placé une TV sur pied avec une Xbox 360 et Street Fighter IV, une PS3 avec du Skate et du Rally, une Wii avec l’éternel Wii Sports et Just Dance ainsi que Guitar Hero III sur une autre TV sur pied. On sort un peu du rétro mais il s’agit des bébés de notre histoire vidéo ludique.

Décoration

La belle Lara

Que serait un événement vidéo ludique sans sa décoration spécifique ? Nous avions 200 m² à remplir et nous avons réussi. Il aura fallu compter sur tout le stock de décorations de l’association et sur l’énorme contribution de notre cher Président Matthias CZINOBER pour habiller comme il se doit ce magnifique espace. Il nous a ramené les statues de Lara et Sam, des personnages gonflables ainsi que quelques affiches et supports de présentation rarissimes. Merci à lui.

Bilan

Nous avons accueilli les premiers arrivants dès 14h. Un flot régulier franchissait le seuil de l’arche à l’entrée, après s’être fait tamponné par nos chères hôtesses plus ou moins barbues. Nous avons comptabilisé 279 visiteurs (organisateurs exclus) et beaucoup de petites têtes venues avec leurs parents, assurément nostalgiques et désireux de communiquer leur passé de joueur.

Nous avons pu apprécier l’enthousiasme et la curiosité de chacun. Quel plaisir de faire découvrir au public des jeux d’un autre âge, le pong notamment ! Quel plaisir de voir des enfants tester les consoles que nous avions tant usé à leur âge ! Quel plaisir d’être là, à apprécier une culture commune sans fioriture, sans barrière !

Nous remercions Elise OUALET pour avoir souhaité organiser ce projet en collaboration avec Retrotaku. Nous remercions toute la super équipe du Spot pour leur accueil et leur aide. Nous remercions le Service Jeunesse ainsi que la Ville du Mans de nous avoir fait confiance et de permettre l’organisation de ces projets qui dynamisent notre belle cité cénomane. Merci à Pixel Pops pour le visuel de l’affiche.

Enfin, Retrotaku ne peut que remercier et féliciter son équipe qui a su retrousser ses manches, donner de son temps et de l’énergie pour la bonne tenue de l’événement. Du coup voilà, merci à

  • Thomas MARCHAND de toujours être là quand on a besoin de lui
  • Jean-Christophe CAMUS pour la comm’
  • Anthony GENTIL d’avoir été là pour le coup de main final
  • Jérôme PERRIN pour être un déménageur qui déménage
  • Greg et Guillaume qui ont apportée leur contribution
  • et bien sûr à notre président Matthias CZINOBER d’être à la barre depuis quatre ans et de nous avoir emmené jusque là

Pixel Anthology du 10 Mars 2012, projet unique ou première édition d’une longue lignée ? L’avenir vous le dira. Pour ma part je ne veux qu’une chose : vous retrouver bientôt à la mezzanine, vous tamponner la main et vous souhaiter à nouveau une bonne visite et bon jeu.

Jean-Christophe, Matthias, Anthony, Elise, Thomas, Mathieu et Jérôme

Voici le reste des images, les liens vers les apparitions à la radio et sur LMTV ainsi que la visite privée, une vidéo qui vous montrera la mezzanine une heure avant l’ouverture.
J’en profite pour vous inciter à aller voir les photos du photographe  Simon LAGOARDE qui a réalisé de très beaux clichés lors de son passage Samedi dont la magnifique photo de groupe. Merci à lui.

Vidéo – Une heure avant l’ouverture

http://www.dailymotion.com/video/xpenun_pixel-anthology-visite-privee-une-heure-avant-l-ouverture_videogames

Presse & Photos

Galerie

Matiiou alias Mathieu CHAUMONT

Jetez-y un oeil !

WahWah, membre d’honneur de l’association Retrotaku

C’est avec un très grand plaisir que l’association Retrotaku accueille son premier membre d’honneur, le …

4 commentaires

  1. superbe Bilan jeune second matiiou… ;)
    il n’y manque plus qu’une seule chose bien sûr…

    merci au « chef de projet » du Pixel Anthology qui n’a pas chaumé (et à sa famille qui pendant deux mois, n’a du se contenter que des miettes qui restaient de son temps libre).

    la mission n’était pas simple, mais les travailleurs motivés !

    merci d’avoir été présent bien sûr, mais aussi constant!
    ce n’est pas une qualité qu’on retrouve chez tout le monde.

    je ne parle effectivement que d’une seule et même personne… Mathieu CHAUMONT !

    je te souhaite bon vent à bord de notre magnifique 3 mats!

  2. Bravo pour ce magnifique article, excellent! Ca donne envie de déménager aux Mans…

  3. Une remarque de mon fils moi je n’avais pas vu ca, mais il déplore l’absence d’une GameCube, sa console préféré !!

  4. Nous allons nous rattraper au prochain coup. Il y a beaucoup de consoles que l’on souhaitait présenter ; nous les sortirons la prochaine fois.

    Jerome dans notre équipe déplorait également ce manque. Pour moi ce n’était pas la gamecube qui manquait mais la Jaguar avec un Rayman. Pour d’autres, ce sont des 3DO ou CDI.

    Quels sont les jeux préférés de ton ptit ? Histoire que la prochaine nous fassions son bonheur.

Laisser un commentaire